Entretenir facilement mon scooter 50cc

Les scooters 50cc sont très pratiques pour les jeunes conducteurs ou les citadins. Cependant, pour leur garantir une bonne durée de vie, il faut connaître le fonctionnement du véhicule et apprendre à faire des réparations de base.

Acheter ses pièces au bon endroit

Si vous êtes possesseur d’un scooter 50cm3 et que vous souhaitez faire quelques réparations vous-mêmes, il faut savoir qu’il est tout à fait possible d’acheter des pièces neuves à pas cher. Pour cela, il existe des sites de vente en ligne de pièces détachées pour deux-roues comme Maxipieces.fr. Dans leur catalogue, vous trouverez toutes les pièces nécessaires à l’entretien et la réparation de votre scooter. Toutes ces pièces sont disponibles à prix bas avec des tarifs allant jusqu’à -85%.

Quand vous choisissez vos nouvelles pièces, mieux vaut opter pour des pièces neuves et compatibles avec votre véhicule.

Connaître les pièces à contrôler et remplacer

Savoir où trouver de nouvelles pièces adaptées à son scooter ne suffit pas, il faut aussi connaître le fonctionnement d’un scooter et savoir la durée de vie des pièces. Pour vous aider, vous pouvez vous baser sur le carnet d’entretien de votre véhicule. Bien respecter les directives concernant le remplacement des pièces et la révision du scooter vous permettront d’allonger nettement sa durée de vie.

Si vous n’avez pas le carnet d’entretien du véhicule, on vous donne quelques pièces à contrôler régulièrement :

  • Les pneus : la pneumatique d’un scooter doit être contrôlée régulièrement. Pour cela, il faut vérifier l’état général de la gomme du pneu ainsi que la pression du pneu à l’aide d’un contrôleur de pression. Un pneu sous-gonflé ou sur-gonflé peut augmenter la consommation de carburant et impacter l’adhérence du scooter à la route.
  • Le niveau d’huile : l’huile sur un scooter permet la lubrification des pièces mécaniques du moteur. Cependant, avec le temps, le niveau d’huile diminue ou va perdre en qualité. Si tel est le cas, vous devez en rajouter ou même remplacer l’huile.
  • Les freins : en règle générale, les scooters sont équipés de freins hydrauliques. Pour que ce système fonctionne, il faut avoir un bon niveau de liquide de frein, pensez donc à le vérifier régulièrement et à le remplacer au minimum tous les deux ans. En plus du liquide de frein, vérifiez vos plaquettes et leur épaisseur.
  • La batterie : le contrôle de la batterie d’un scooter est assez simple car il suffit de vérifier son état visuel ainsi que la charge. Pour l’état visuel, vous devez regarder l’état des cosses. Elles ne doivent pas être oxydées ou avoir de dépôts. Pour la charge, utilisez un voltmètre pour contrôler le voltage de la batterie.
  • L’éclairage : avoir une bonne visibilité sur la route passe essentiellement par les feux. Vérifiez donc que vos ampoules ou leds de phare et clignotants soient bien fonctionnelles et bien réglées. La vitre optique doit, elle aussi, être en bon état.

Si vous ne pensez pas pouvoir faire ces contrôles vous-mêmes par manque de temps ou de connaissances en mécanique, n’hésitez pas à vous rendre chez un professionnel.

Bien s’équiper en outils

Pour faire ces petites réparations vous-mêmes, vous aurez besoin d’outils de base. Tout d’abord, il vous faut une béquille d’atelier qui vous permettra de mettre votre scooter en hauteur ce qui facilitera l’accès aux différentes pièces de votre véhicule.

En plus de cela, il vous aussi les outils de base comme des tournevis de différentes tailles, d’un jeu de clés allen, de clés à douilles ou clés plates ainsi que de pinces dont principalement une pince coupante et une pince multiprise.

Certaines réparations demanderont l’usage d’outils plus spécifiques comme un voltmètre, un contrôleur de pression, un dérive-chaîne ou une clé à bougie.

En suivant ces conseils, vous pouvez maintenant faire facilement l’entretien de base de votre scooter 50cm3.

Recommended For You

A propos de l'auteur: Stan

J'adore la moto et en particulier les Roard Trip en moto. Je vous conseille la Route 66 aux USA, c'est magique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *